Aller au contenu


Photo

Le long sommeil


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 Aieul

    Nouveau

  • Membres
  • Pip
  • 7 messages

Posté 01 avril 2018 - 18:48

Huhhhh...

 

Je suis où là?

.....Cyrosh..!! Pourquoi la ville est dans cet état de ruine?...

Ohhéééééé? y'a quelqu'un??.............. Ohééééé!!!...

 

J'ai dû dormir des siècles c'est pas possible!

 

Où est mon armure? Mon coffre? Et c'est quoi ces fringues pourries que je porte?

 

On est en quelle année là? ....



#2 Aieul

    Nouveau

  • Membres
  • Pip
  • 7 messages

Posté 03 avril 2018 - 22:30

… Il faut que je trouve quelqu’un… une arme…ah ! un arc ! ….Enfin ça y ressemble…

Quand je pense qu’avant tout scintillait sur moi…

 

Voyons voir s’il est réglé au moins…

«mmffff !! » !!! mais c’est pas vrai ! j’ai à peine la force de tirer sur la corde !! Pourtant je me sens plein d’énergie…

 

Plein d’énergie mais faible ! … Un peu comme un enfant…

 

Nom d’un chien ! C’est comme si tout recommençait !… Tout à refaire… Dans ce désert…

 

                                                                                            Les animaux, les monstres !...

 

 Ah ! un escargot carnassier !... Au moins eux n’ont pas disparus !

 

 

…Je vais devoir m’exercer….



#3 Blasphème

    Habitué

  • Membres
  • PipPipPip
  • 187 messages

Posté 04 avril 2018 - 09:17

Blasphème aimait visiter les enfants, un peu par nostalgie, un peu parce-qu'elle savait qu'eux au moins ne tenteraient pas de la tuer sauvagement, ou du moins ils n'y arriveraient  pas en tentant de le faire. Le plus souvent, les gens fuyaient dans les capitales quand ils voyaient passer sa petite silhouette et son visage inquiétant recouvert partiellement d'un masque semblable à celui que portent les médecins quand la peste fait rage.

C'est là, près de Cyrosh, que le hobbit décida de s'installer sur un petit rocher pour manger son déjeuner: pain aux limaces grouillant dans leurs vers mariné à l'anchoïade. Si pour certaines papilles ce choix n'était pas le plus fin, pour Blasphème il était un met gourmet lui permettant de refaire le plein d'énergie.

 

C'est là qu'en contrebas dans la prairie elle vit un jeune archer qui s’entraînait. N'attaquant jamais la première ou n'attaquant jamais sans raison Blasphème le regarda faire tout en dégustant son repas. Elle savait que les archers devenaient les plus puissants, pour peu qu'ils soient bien conseillés et bien équipés: ça tombait bien, elle n'y entendait rien à ce style de combat, d'ailleurs elle n'y entendait pas davantage dans l'art des arcanes mais ça c'était une autre histoire.

 

Ayant fini son plat de résistance, elle sortit de son cabas de cuir une pomme qu'elle s'apprêtait à croquer quand une meilleure idée lui vint. Décidée, elle descendit de son rocher et alla vers le petit archer, espérant qu'il ne se mette pas à hurler et courir... Bon, certes, elle était petite, inquiétante, vulgaire et brigande mais elle espérait que ce jeune combattant ait un semblant de dignité tout de même !

 

 -B'jour.

 

L'aquamancienne eut un petit sourire inquiétant qui découvrit une rangée de dents pointues.

 

 -J'peux jouer avec toi ?


Sois un homme, comme ta mère.

 


#4 Aieul

    Nouveau

  • Membres
  • Pip
  • 7 messages

Posté 06 avril 2018 - 15:59

Tandis qu’il s’exerçait à combattre des grenouilles, Aieul  entendit comme une petite voix rauque, il aperçut du coin de l’œil une silhouette qui avait bien pris soin de se mettre dos au soleil de façon a ce qu’on ne puisse distinguer ses traits…

 

Un détail attira l’attention du jeune-vieux archer :  le visage du nouveau venu… ou plutôt de la nouvelle venue pour ce qu’il en distinguait de silhouette, semblait partiellement masqué d’une étoffe ou d’un masque (difficile à dire avec le soleil dans les yeux) apparemment noir et rouge….

Noir et rouge ! un(e) brigand ! Un de ces lâches qui ont choisi la facilité dans ce chaos !

 

Aussi loin qu’il s’en souvienne Aieul a toujours été justicier, un justicier zélé ! Des souvenirs de concours de captures  avec son ami le plus proche lui revinrent soudain en mémoire … Combattre les brigands et voleurs et aider ermites et cartellois telle avait été jadis une de ses préoccupations principales.

 

Il se sentit pâlir puis se retourna.

 

Frénétiquement il chercha dans sa poche les 4 contrats achetés pas plus tard qu’hier a celui qui lui a donné le titre de chasseur de prime…. Aucun des 4 avis de recherches ne semblait correspondre avec la créature qui l’observait et qui semblait sourire… Un sourire…. Particulier…

 

Instinctivement Aieul porta la main à son arc et sortit une fleche de son carquois… puis il se ravisa..

« Tout doux mon vieux…. Ce monde a bien changé… pour l’instant j’capte rien à ce qu’il se passe comment ont évolué les alignements…. Qui est capable de quoi…

…Et puis il ne faut pas que j’oublie qu’en plus d’être perdu et fauché, je suis petit…. Tout petit… Cette créature est certainement bien plus puissante que moi… Il va falloir que j’apprenne la modestie et l’humilité… »

 

Aieul fit mine de tirer sur une énième grenouille et de ne pas avoir aperçu ni entendu la nouvelle venue…

 

« Je t’ai à l’œil toi… »


Modifié par Aieul, 06 avril 2018 - 16:02 .


#5 Blasphème

    Habitué

  • Membres
  • PipPipPip
  • 187 messages

Posté 07 avril 2018 - 11:21

Blasphème loucha quand la pointe de la flèche menaça sa face puis elle secoua la tête. "L"avoir à l’œil"... Mais quelle idée... Si il savait où elle se serait elle-même fourrée, ça serait bien drôle ! Du bout des doigts, la petite femme prit une grenouille et mordit dedans alors qu'elle était encore vivante et c'est la bouche pleine qu'elle reprit la parole:

 

 -Nan mais... r'garde toi p'tit ! T'crois que j'te ferais du mal ou qu'je tenterais de t'voler ? Pis t'sais, ça m'arrange qu'tu m'aies à l’œil, si je n'voulais pas que tu m'vois tu m'aurais pas vue crois moi... Mais ça s'rait dommage de n'pas m'voir, c'pas tous les jours qu'on voit une chose comme moi hein ?

 

Amusée, elle avait regardé le jeune archer trifouiller dans ses papiers, ainsi donc il pensait pouvoir l'enfermer à Fangélice ? Cette possibilité n'était pas pour lui déplaire, elle aimait plus que tout le goût qu'avaient les rats dans ces cachots, ils étaient moins gras que ceux des caniveaux de Sombrios, mais leur saveur était sans égale... Peut-être parce-qu'ils grignotaient les pieds des détenus la nuit, c'est que ça avait du parfum les pieds...

 

 -Tout d'suite de l'hostilité... Tsss tssss... Tu m'a prise pour quoi ? Un royaliste ou pire un exilé hein ? T'crois qu'je suis v'nue t'menacer ou t'faire peur alors qu'je fais deux tailles d'moins qu'toi ? Non, j'suis ni l'un ni l'autre, j'suis pas une combattante, j'suis juste artisan ambulant.

 

Blasphème regarda la grenouille maintenant morte dans laquelle elle avait mordu et elle grimaça:

 

 -C'pas terrible c'que tu chasses... T'aimes manger ça toi ?


Sois un homme, comme ta mère.

 


#6 Aieul

    Nouveau

  • Membres
  • Pip
  • 7 messages

Posté 01 mai 2018 - 15:43

« Pas terrib…….  MAIS CA SE MANGE PAS CRU UNE GRENOUILLE !!! …….Pis logiquement on mange les cuisses !! On mange pas la tête !! Bêêêrkkk !»

L’archer sentit  un début de nausée monter en lui.

 

De plus en plus décontenancé par cette créature,  Aieul  cherchait désespérément un sujet de conversation ou n’importe quoi à raconter  pourvu qu’il évitât le silence qui suivrai invariablement s’il ne trouvait rien à dire.

 

« Ah heu…. Un artisan dis tu ? Et tu fabriques quoi ? » 

 

Aieul se demandait bien ce qu’une créature paraissant aussi frustre pouvait produire comme artisanat…. Des peaux de rats séchées ? Des pendentifs en crottes de nez ? Des pantalons qui tiennent debout tout seuls grâce à la crasse séchée ?

 

« Tu peux me montrer ce que tu fais ? »



#7 Blasphème

    Habitué

  • Membres
  • PipPipPip
  • 187 messages

Posté 06 mai 2018 - 13:14

Blasphème écarquilla les yeux, regardant tour à tour la grenouille puis le jeune archer qui lui criait allègrement dessus. Elle tourna la grenouille inerte dans ses mains et joua avec ses pattes avant de ricaner. Elle ne faisait plus cuire ses aliments depuis longtemps, elle était aujourd'hui plus proche de l'animal que de l'humain. Finalement, elle haussa les épaules et balança derrière elle le reste de l'amphibien.

 

 -J'fais d'l'or.

 

Elle regarda l'homme quelques instants, son air était on ne peut plus sérieux.

 

 -J'suis spécialiste en tout, l'temps de dev'nir experte et j'crois qu'c'est en bonne voie. J'offre mes services à qui j'veux sans j'mais rien d'mander en r'tour, 'fin si, j'veux juste qu'on m'fiche la paix.

 

Certes, l'archer était bien faible mais l'aquamancienne savait pertinemment que ces choses-là changeaient. N'étant pas adepte des grandes guildes, des conflits d'intérêt, du pouvoir et des quêtes de puissance elle avait développé une autre manière pour survivre et jusque là ça s'était avéré utile: manger à tous les râteliers pour s'assurer la tranquillité.

 

 -Ca t'dit un pacte d'non agression contr'un ob'jet que j'te f'rais, hein ? Un d'ton choix bien entendu...  Et Bah on s'dit bien qu'ce pacte n'inclut pas l'forteresses si d'aventure j'en fais une contr'toi et ça c'normal.

 

Un sourire égaya son visage, montrant ses dents pointues. Ah ? Vous trouvez ce pacte stupide étant donné la différence de niveau ? Hé bien... C'est que vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre petit nez.


Sois un homme, comme ta mère.

 


#8 Aieul

    Nouveau

  • Membres
  • Pip
  • 7 messages

Posté 09 mai 2018 - 00:46

Aieul observa les quelques objets que cette créature lui présenta. Etonnamment, les armes, armures et différents autres objets semblaient de facture tout à fait honorable voire même de très bonne qualité.

 

Aieul leva les yeux vers le visage de la petite femme puis observa de nouveau les objets..

Comment une créature a première vue aussi frustre pouvait être capable de réaliser des objets de cette qualité… Pour fabriquer ces trucs il faut une bonne dose d’habileté et d’ingéniosité… d’intelligence en fait….

 Cette demi femme crasseuse qui mange des rats et des grenouilles avec la tête serait donc également un artisan chevronné ?

Aieul commença à envisager la Petite femme sous un autre jour… Il la dévisagea, songeur..

 

C’est alors qu’elle lui proposa un pacte..

! Un pacte avec un brigand !!!! jamais une chose pareille ne serai serai venu à l’esprit de l’archer!

..Cependant cette brigande là ne ressemblait pas a tous ceux qu’il avait déjà croisé… elle était… différente..

 

Aieul reprit ses esprits et répondit :

« -Ecoute,  tu as l’air de pas mal te débrouiller tes objets sont de bonne facture et tu dois certainement avoir beaucoup de clients dans cette contrée.

Alors  d’accord, j’accepte ton pacte, on se tapera  pas dessus hors forteresses parce que……… t’es bizarre ! (Aieul se sentit un peu géné) … heu différente quoi !   

Par contre Je vais être franc avec toi, je n’ai pas pour habitude de sceller des pactes avec des brigands ! Et tes objets, si un jour tu en fais un pour moi ce sera une commande en bonne et due forme que je te paierai en monnaie sonnante et trébuchante, il n’est pas question que cela en soit autrement » (l’archer ne voulait en aucunes façons se sentir redevable de quoi que ce soit  envers un brigand !)

 

- Au fait, dis moi tu dois bien avoir un nom ? Tu t’appelles comment ?



#9 Blasphème

    Habitué

  • Membres
  • PipPipPip
  • 187 messages

Posté 13 mai 2018 - 11:00

Un sourire étira la lèvre de Blasphème:

 

 -Ca oui, j'ai d'la commande et j'suis pas prête d'ne plus en avoir t'vois... Faire des choses, c'la vie et l'statut d'brigand m'permet surtout d'faire commerce avec qui j'veux quand j'veux sans avoir d'comptes à rendre à personne... Pis réfléchis, les guéguérres des grands en quoi ça nous r'garde nous autres ? T'vas vraiment risquer ta vie pour une folle qu'a pas d'sang royal et qu'veut usurper l'trône ? M'enfin, c'pas mieux chez les exilés tiens, y a l'Kaldrass qu'est mort: parait qu'c'est un écureuil qui l'a crevé, un Scrat ou Scrati ou un truc d'genre... M'enfin l'histoire nous a fait b'coup rire nous autres dans les tavernes.

 

Et encore, à la limite la petite chose aurait pu comprendre qu'on soutienne un prince, là où elle avait plus de mal c'était avec les fermiers de Zélandra parce-que cette folle n'avait pas une goutte de sang royal et jamais elle n'avait compris en quoi et pourquoi elle se sentait légitime pour monter sur le trône... Si la loi salique avait été suivie dès le début Galoregor aurait été roi, d'ailleurs c'était le seul prince vivant maintenant donc le seul roi légitime mais la population qui avait pris l'habitude de se rebeller n'était pas prête à se ranger, au final Blasphème avait compris que chacun vivait en totale anarchie comme les brigands mais que tout le monde ne l'assumait pas, préférant crier qu'ils sont sous la bannière d'un prince décédé ou d'une folle poilue et cornue. Cela faisait peine, oui, mais tant que ça profitait à ses affaires Blasphème laissait aller la folie meurtrière des Hommes.

 

 -J'ne suis pas ni bizarre ni différente j'suis juste libre, général'ment pacifique et opportuniste: c'pour ça qu'j'accepte ton retour de proposition. Tu d'vrais t'intéresser plus souvent aux brigands, j'sais pas quelle image on t'a fichu dans l'crane... M'enfin, on m'a t'jours dit qu'les exilés ils étaient moches et t'sais y en a un là, le chef d'la tête de maure, bah l'est pas si laid que ça c'lui là ! Faut s'faire ses propres idées et pas écouter les autres, t'vois ?

 

Un petit silence se fit et elle pinça un peu les lèvres:

 

 -Après... C'vrai qu'j'aime pas tous l'brigands non plus, y en a qu'sont pas fréquentables.

 

Puis elle réprima un bâillement:

 

 -Bah alors ? T'as j'mais entendu parler d'moi ? C'triste... On m'appelle l'Ogre ou le croqu'mitaine mais c'parce-que j'me nourris d'enfants parfois, mais le plus souvent on m'appelle Blasphème et on m'prend pour un démon, après j'me connais pas d'autre nom... Et toi, t'es qui ?


Modifié par Blasphème, 13 mai 2018 - 12:09 .

Sois un homme, comme ta mère.

 


#10 Aieul

    Nouveau

  • Membres
  • Pip
  • 7 messages

Posté 14 mai 2018 - 20:53

Aieul comprenait mieux comment la petite femme…  « Blas quelque chose… Blazfemme ? »  (il n’avait pas bien compris son nom) avait réussi a survivre : discretion, adaptation, neutralité, commerce avaient été et étaient encore son assurance vie.

De plus son discours, simple et plein de bon sens pouvait se défendre, « pas folle la p’tite » pensa t’il.

 

 -« Ben moi c’est ... (silence)… heu… en fait tu peux m’appeler Aieul tiens ! ça ira bien ! 

 

 -Je viens d’arriver…. Ou plutôt de revenir… J’ai connu cette contrée autrefois.. Vois tu à l’endroit où nous sommes actuellement, il y avait du monde partout ! Le village de Merulik était un vrai coupe gorge, il y avait beaucoup d’échange, de commerce, de vie…

 

-J’étais puissant avant, J’étais un des plus grands cuisiniers Cartellois, j’avais beaucoup d’amis surtout chez les sujets de Zélandra mais pas que…

 

-Tu as sans doute raison « Blazfemme », les alignements ne veulent plus dire grand-chose... Kaldrass mort  dis tu? Zelandra autrefois si belle et héroique… je suis allé la voir il y a peu… elle est devenue .. presque un animal…

 

- Je me rappelle que ma guilde était une des plus fameuses et des plus respectables.  Zélandra n’était pas cette créature repoussante, elle était fière et proposait une alternative à ceux qui n’avaient pas eu le privilège de naitre noble, qui n’en avaient rien a faire des querelles de clocher et surtout qui voulaient vivre libres.

. Je me rappelle avoir vécu moultes aventures guerrieres, des quêtes, j’ai défendu et attaqué des forteresses… Que reste il de tout ça ?? Ou sont ils tous ? Je suis allé voir Ceth Hier, la forteresse était vide, tu m’entends ? VIDE !!!

 

..Je ne sais pas combien de temps j’ai…..dormi…. en tout cas, tout a bien changé..

 

Je vais essayer de savoir si quelques uns de ceux que je connaissais sont encore de ce monde… »

 

(Les yeux d’Aieul se posèrent  sur une petite fleur violette qui poussait là et la regarda  de longues secondes)

 

-« Bon ! …Puisque tu es là… t’as faim ? Je veux dire, tu veux manger un truc cuit ? Cuisiné ? J’allais justement me faire a manger, j’ai tué un sanglier t’aleur devant Broquir. »



#11 Blasphème

    Habitué

  • Membres
  • PipPipPip
  • 187 messages

Posté 19 mai 2018 - 10:50

 -Aïeul ?

 

Blasphème ricana quelques secondes avant de hocher la tête, il avait l'air de tout sauf d'un vieux croûton mais soit, si cela lui faisait plaisir alors elle le nommerait ainsi. Elle écouta son histoire avec attention et une pointe de nostalgie: on ne pouvait pas non plus dire que Mérulik était la Foire du Trône quand elle l'avait arpenté la première fois mais enfin, il y avait plus de monde qu'actuellement c'était indéniable... Et diantre, il ferait presque peine là, à déblatérer sa grandeur perdue et la petite chose qu'elle était ne savait que trop combien cette époque serait révolue à jamais pour le jeune archer.

 

 -Faut vivr'vec son temps, l'Aïeul. T'sais, c'pas plus facile d'se retrouver isolé qu'entouré d'enn'mis, les autres mêm's'ils sont une menace ils donnent l'but d'la vie, mais l'solitude t'sais, ça rend fou. M'enfin, t'auras bien l'occasion d'te trouver des embrouilles, les cartellois c'plus bien à la mode en c'moment mais les modes ç'va, ç'vient et qui sait ? Si t'as assez d'charme t'pourrais t'monter une guilde capable d'rivaliser et d'avoir plein d'alliés... Mais pour s'en sortir aujourd'hui faut d'l'alliance 'vec les brigands et l'ermites t'vois et j'crois qu't'es pas prêt à accepter c'genre d'chose... Et non, j'te propose pas d'alliance, j'suis pas l'genre de personne qui s'bat en général.

 

Il avait vu Zélandra, elle n'aurait donc pas à en rajouter davantage sur ce sujet. Ce monde était malade, dirigé par une horde de malades qui se servait de malades pour le bonheur de leur égo surdimensionné. Il avait donc vu et sans doute deviné que le temps de l'honneur était révolu, maintenant il ne fallait pas hésiter à user de manœuvres douteuses pour s'en sortir: le monde magique des chevaliers avait fait place au chaos et au complot... Certains n'hésitant pas à user de leur prétendue niaiseries pour infiltrer l'ennemi, l'espionner et le faire imploser de l'intérieur. Blasphème avait récemment assisté à ce genre d’événement et elle avait retenu la leçon: certains hommes stupides ne pensaient plus avec leur cerveau mais avec ce qu'il y avait plus bas. Le hobbit n'usait d'aucun stratagème du genre, d'après tout elle était loin d'être assez belle pour plaire et elle était bien trop franche et frontale pour berner son monde... Finalement, errer et trouver des gens de temps à autre sur son chemin lui allait bien, puis les oublier le plus souvent pour s'éviter quelques déceptions.

 

 -Bah t'sais, t'peux toujours changer d'vie et quitter ces alignements maudits pour d'venir commerçant... C'pas une vie paisible parce-qu't'es souvent en position d'défense mais au moins t'as d'comptes à rendre à personne et t'es maître d'ton propre destin. Ca s'rait triste qu'des cornes poussent sur ton front à toi aussi hein ?

 

La dernière question de l'homme attira son attention et Blasphème sourit de toutes ses dents pointues. Faim ? Bien entendu, quelle question... la chose répugnante avait toujours la dalle...

 

 -C'fait longtemps qu'je mange tout cru, mais pour l'souvenir d'bon vieux temps comm'tu dis j'veux bien t'suivre et manger des choses cuites.


Sois un homme, comme ta mère.

 





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)